agrandir le texte diminuer le texte

Accès direct au contenu

Institut de Psychologie Portails : www - étudiants - personnels Institut de Psychologie

Vous êtes ici : fr > L'institut > Départements et spécialités > Département Formation en Situation Professionnelle > Manifestations

Manifestations

 


Le Département Formation en Situation professionnelle organise chaque année des conférences et a porté deux colloques transdisciplinaires en 2009 et en 2013.

Les conférences pluridisciplinaires du département "Formation en Situation Professionnelle" (FSP- Lyon2) 2016-2017

Le département "Formation en Situation Professionnelle" (FSP) de l'Institut de Psychologie de L'Université Lyon2 se caractérise d'être un département pluri-disciplinaire.
Dans le cadre de ses activités il organise un cycle de 4 conférences annuelles dont le principe est de faire discuter un conférencier issu (la plupart du temps) du domaine de la psychologie, par un discutant issu d'un autre champ disciplinaire, sans oublier une discussion avec le public.

Ces rencontres ont lieu les vendredi soir de 18h30 à 21h, au Campus des Berges du Rhône, au16 quai Claude Bernard 69007 Lyon, Amphi Lucie Aubrac (sous réserve de confirmation).

• 09 décembre 2016 : Abderramane MOUSSAOUI

Professeur d’anthropologie Lyon 2,

Violence, viols et symbolique sexuelle. L’Algérie des années 1990

Toutes les guerres contemporaines ont usé et abusé du « viol stratégique »[1]. Des centaines de Koweïtiennes ont été violées lors de l’invasion Irakienne en 1990 par des arabes musulmans. Lors de la guerre qui a suivi la chute de Saddam Hussein, des dizaines d’Irakiennes vont être violées par les Américains et leurs alliés ; certaines le seront par des auxiliaires Irakiens arabes et musulmans. Le scénario des viols qu’a connu la Bosnie-Herzégovine entre 1992 et 1995, est le même que celui que connut le Guatemala entre 1981 et 1983 ; et qui va être réédité en 1994 au Rwanda avec un redoublement dans l’atrocité. En Algérie, lors de la guerre de libération nationale, les colons Français n'ont pas hésité à pratiquer le viol et la torture, parfois avec sauvagerie, pour réduire les rebelles. Viols, grossesses et/ou avortements forcés, mutilations et tortures sont devenus une réalité banale dans les conflits contemporains. Partout, au moment de la guerre, la femme se transforme en « arène ». Pourquoi un tel acharnement sur la femme à une époque et dans des sociétés où l’éthique et les croyances réprouvent de telles pratiques ? Les caractéristiques ethniques et religieuses sont insuffisantes pour l’expliquer sans la référence à la représentation sociale de la féminité et de la sexualité dans sa dimension anthropologique.

Quelques publications

Espace et sacré au Sahara algérien. Ksours et oasis du Sud-ouest algérien, Paris, CNRS, 2002, 296p. / A. Moussaoui F. Pizzorni (s/d), Parlez-moi d’Alger : Marseille-Alger au miroir des mémoires, Paris, RMN, 2003, 183p. / La violence en Algérie. Les lois du chaos, Actes Sud, novembre 2006, 448 p. / A. Moussaoui F. Adelkhah (s/d) Les mosquées, espaces, institutions, pratiques, REMMM, n° 125. / Système hydraulique traditionnels dans le Gourara et le Touat, édition AREA-ED/barzakh, 2011, 62 pp.

Discutante : Patricia MERCADER

Professeure en Psychologie Sociale, CRPPC (EA653)

 Quelques publications

Mercader, P., Léchenet, A., Durif-Varembont, J.-P., Garcia, M.-C. (2016). Mixité et violence ordinaire au collège et au lycée. Toulouse: Érès / Houel, A., Mercader, P., Sobota, H. (2008). Psychosociologie du crime passionnel. Paris : Presses Universitaires de France / Houel, A., Mercader, P., Sobota, H. (2003). Crime passionnel, crime ordinaire. Paris : Presses Universitaires de France / Mercader, P., dir. (2005). Le sexe, le genre et la psychologie. Paris : L’Harmattan, 2005 / Mercader, P., Henri A.N., dir. (2004). La formation en psychologie : filiation bâtarde, transmission troublée. Lyon : Presses Universitaires de Lyon / Mercader, P. (1994). L'illusion transsexuelle, Paris : L'Harmattan. Traduction (1997). La ilusion transexual. Buenos Aires : Nueva vision.

• 06 Janvier 2017 : Jean - Michel VIVES

Professeur de Psychologie Clinique et Pathologique, LAPCOS (EA 7278) Nice Sophia-Antipolis ; Psychanalyste.

Autisme et voix machinique

« Depuis longtemps, il a été repéré que le rapport de l’autiste à la voix, qu’elle soit sienne ou celle de l’autre, est compliqué, voire impossible. L’intrusion de la parole de l’autre n’est jamais simple pour l’autiste et celui-ci se bouche volontiers les oreilles pour ne pas l’entendre. Les cliniciens qui travaillent avec des patients autistes savent néanmoins qu’ils ne sont pas hors communication. Et de fait, ils n’ont souvent aucune difficulté à comprendre ou à se faire comprendre. A partir de là, la question qui se pose alors à nous est la suivante : qu'est-ce qui dans la voix est proprement inentendable pour l'autiste, le conduisant la plupart du temps à tenter de s'y soustraire ? »

Quelques publications

Vives J.M., (2016) « De l’improvisation maternelle », Cliniques Méditerranéennes, n° 93, Improviser en psychanalys(t)e, Eres. p. 29-41 ; Vives J.M., (2015) « La voix et le regard du loup : Le surmoi lupin. Hommage à Michel Poizat ». La Voix entre chien et loup Gillie C., (sous la dir de) Paris, Solilang, p. 1-15 ; Vives J.M., (2015) « Pour introduire la notion de point sourd ». Ecoute, ô bébé, la voix de ta mère… La pulsion invocante. Bentata H, Ferron C., Laznik M.C. (sous la dir. de) Eres, p. 95-112 ; Vinot F., Vives J.M., (sous la dir de) (2014) Les thérapies médiatisées par l’art : le Réel en jeu, Eres ; Vives J.M. (2014) « Dévoilement, révélation et voilement de la voix. Enjeux invocants de la médiation thérapeutique utilisant la musique ». Les thérapies médiatisées par l’art : le Réel en jeu. Vinot F., Vives J.M. (sous la dir de) Eres, p. 263-281 ;Vives J.M., (2012)  « La Voix sur le divan. Musique sacrée. Opéra. Techno», Aubier-Flammarion,  Paris (Prix Œdipe des Libraires 2013) ; Bourlot G., Vives J.-M., (2012) « Freud et la dimension sonore du langage », l’Evolution Psychiatrique, 77,  503–517.

Discutant : Pierre SABY

Histoire de la musique, Musicologie. Professeur des Universités.

Membre permanent du groupe XVIIIe siècle de l’UMR 5611 (LIRE : Littérature, Idéologies, Représentations).Domaines de spécialité : XVIIIe siècle, musique française, musique vocale, opéra. Thèmes de recherche actuels : Caractérisation en musique. Musique et Lumières. Rousseau et la musique. Musique dans la presse du XVIIIe siècle. Membre du programme de recherche ANR « Musiques d’Eglise en France à l’époque moderne » (MUSEFREM, fin en juin 2012). Séminaires d’enseignement et de recherche assurés au sein du département : « Baroquisme et Classicisme en musique » (M1 et M2 « Vocalité et Instrumentalité » (M2)

Quelques publications : (2014) Direction d’ouvrage avec A. Ramaut, D’un Orphée, l’autre. 1762–1859… Métamorphoses d’un mythe, Saint-Étienne : Publications de l’Université de Saint-Étienne ; (2011) (direction), Regards sur Michel Corrette, Actes du colloque du 26 avril 2007, Lyon : Université Lyon 2 ; (1999), Vocabulaire de l’opéra, Paris, Minerve ; ...

10 mars 17  : François FLAHAUT

Philosophe et anthropologue. Directeur de recherche émérite au CNRS, dirige le séminaire Anthropologie générale et philosophie à l’Ecole des Hautes Études en Sciences Sociales (EHESS)

Biologie et sciences humaines : comment articuler ces deux approches de l’être humain ?

Reconnaître que l’homme fait partie de la nature ne résout pas pour autant la difficulté d’appréhender la forme de vie qui lui est propre, avec ses écosystèmes sociaux et culturels. Les approches neurobiologiques de ce qui fait l’Homo sapiens (notamment la conscience de soi) sont-elles aussi dégagées du dualisme traditionnel qu’elles pensent l’être ? Compte tenu de la focalisation actuelle sur les capacités cognitives, quelle place donner aux affects et comment les penser au croisement du biologique et du psychique ?

Quelques publications : (2011), Où est passé le bien commun ?, Mille et une nuits ; (2008), Le crépuscule de Prométhée,, Mille et une nuits, (2007), Adam et Ève. La condition humaine, Mille et une nuits ; (2006), Be Yourself, Au-delà de la conception occidentale de l'individu, Mille et une nuits ; (2005), Le paradoxe de Robinson. Capitalisme et société, Mille et une nuits, (2002), Le Sentiment d’exister. Ce soi qui ne va pas de soi, Descartes & Cie, (2001) La Pensée des contes, Anthropos (Economica) ; etc.

Discutant : François JOURDAN

Professeur émérite de Neurosciences à l'Université Claude Bernard Lyon 1"

Quelques publications : F. Jourdan (1980), « La neurobiologie et ses acteurs: fantasmes, pouvoirs et principe de réalité », in Raison Présente n° 57, Nelles Editions Rationalistes, pp 33-55 ; F. Jourdan (2004), « Bio/Psycho : "je t'aime....moi non plus...." » in La formation en Psychologie, P. Mercader et A.N. Henri, PUL, pp 331-336 ; F. Jourdan(2011), « Construction du savoir et élaboration théorique à l'interface psyché/soma dans les sciences du cerveau: un espace épistémologique en mouvement », in La partialité comme atout dans les sciences humaines, G. Gaillard, P. Mercader, J.M. Talpin, Paris : InPress, pp 31-45.

07 avril 17 : Nicole JEAMMET

Maître de conférences honoraire en psychopathologie à Paris 5, Enseignante au Centre Sèvres (Facultés Jésuites de Paris)

La souffrance existentielle de l’envie

L’envie si bien analysée par M. Klein est sans doute le sentiment le plus partagé par chacun  d’entre nous et pourtant le moins reconnu en soi. En effet si je hais quelqu’un je peux le justifier par sa méchanceté,  mais si j’envie quelqu’un c’est toujours parce que je le ressens mieux que moi…l’autre attaque directement mon image. 

Quelques publications : La haine nécessaire (1989, 1995, 1999), Paris, PU ; Les destins de la culpabilité, (1993) Paris, PUF ; Les violences morales, (2001) Paris, Odile Jacob ; Amour sexualité tendresse, la réconciliation ? O. Jacob (2005)

Discutant : Jean-Michel SERVET

Économiste, Professeur honoraire, Etudes du développement
professeur à l’Université de Lyon II et directeur de recherche au Centre national de la recherche scientifique (CNRS/France), à l’Institut de recherche pour le développement (IRD/France) et à l’Institut français de Pondichéry (Inde). Ses domaines de recherche sont la crise, les politiques d’inclusion financière, l’économie sociale et solidaire et l’histoire de la pensée économique et financière.

 Quelques publications : Le Grand renversement (2010), Banquiers aux pieds nus (2006), Une économie sans argent (1999) et L’euro au quotidien (1998) et a dirigé Les rapports Exclusion et liens financiers (huit volumes parus). Il a été coéditeur d’une nouvelle traduction de la Richesse des nations d’Adam Smith (3 vol.)



[1] Cette expression est empruntée à Yannick Ripa qui, dans l’étude de la guerre civile en Espagne, distingue “viols ordinaires” et “viols stratégiques”. Voir Yannick Ripa in C, Dauphin et A. Farges,

 

Colloques du département FSP


Les conférences plénières du colloque Violence contre la pensée, souffrance dans la démocratie, organisée par le Département Formation en Situation Professionnelle, Institut de Psychologie, Université Lumière-Lyon 2, sont en ligne en cliquant sur ce lien

Dernier colloque
 

Violence contre la pensée, souffrance dans la démocratie, 3-4 juin 2016 Lyon (France)




Anciens colloques

Pratiques psychologiques et citoyenneté. Aliénation, subjectivation et lien social, 8 et 9 février 2013











 

La partialité, 23 et 24 octobre 2009




mise à jour le 27 novembre 2017


Université Lumière Lyon 2