agrandir le texte diminuer le texte

Accès direct au contenu

Institut de Psychologie Portails : www - étudiants - personnels Institut de Psychologie

Vous êtes ici : fr > Formation initiale > Formation à partir de la pratique - FPP > PRÉSENTATION DES ENSEIGNANTS RESPONSABLES D’UN "GROUPE DE BASE"

PRÉSENTATION DES ENSEIGNANTS RESPONSABLES D’UN "GROUPE DE BASE"

 

PRÉSENTATION DES ENSEIGNANTS RESPONSABLES D’UN "GROUPE DE BASE" - ANNEE 2017/2018

Chaque étudiant FPP a obligation de s’inscrire et de participer à un ‘’groupe de base’’ (Lyon, Paris, Bordeaux). La variété des formules permet à chacun de trouver un groupe à sa convenance. Il en existe le samedi (mensuel x 8 regroupements), en week-end à Lyon (x 6 regroupements), en semaine à Lyon hebdomadaires ou bimensuels. Ces groupes sont sous la responsabilité exclusive de l’Université Lumière Lyon 2. Les différents groupes sont équivalents.Le "groupe de base" est un creuset élaboratif ; il s’y développe un travail de pensée groupal et donc une tonalité spécifique. Il est recommandé de changer de "groupe de base" de temps à autre de manière à se confronter à des manières de penser différentes.

Inscription dans les groupes : Nous vous rappelons que lors votre inscription dans les groupes, il vous est demandé de mentionner 3 choix, de manière à permettre l’ouverture et le renouvellement de groupes. Merci de bien "jouer le jeu", et d’indiquer 3 préférences.

Les changements de cette rentrée 2017-2018 : L’équipe pédagogique s’enrichit de l’arrivée de deux nouveaux collègues : Marjolaine DOUMERGUE et Raphaël MINJARD qui vont être en responsabilité d’un groupe sur Lyon (voir leur présentations ci-dessous).


Michel BOULLAY (Groupe du weekend à Lyon - Samedi 14h à 18 h et Dimanche de 9h à 12h et de 13h30 à 16h30)


Michel Boullay a été successivement moniteur-éducateur, éducateur spécialisé. Il a suivi une formation en psychologie à l’université Lyon 2, en F.P.P. puis en D.E.S.S. Il s’est ensuite formé à l’animation des groupes cliniques, à l’animation des groupes thérapeutiques et a suivi des séminaires de psychologie cognitive. Il travaille depuis 1988 dans une unité intra-hospitalière pour des patients adultes psychotiques déficitaires graves, au C.H.S. St-Jean-de-Dieu, et depuis 1991 dans un groupe thérapeutique pour enfants atteints de troubles graves de la personnalité. Il a animé en parallèle des groupes cliniques ou des formations dans le secteur social ou sanitaire. Le lien individu-groupe retient actuellement son intérêt (groupe clinique, de formation, thérapeutique, institutionnel, familial...) en contrepoint de grands thèmes comme la "théorie" du soin, le développement de l’appareil psychique, l’archaïque, le handicap... qui étoffent le point de vue clinique.

Bruno CUVILLIER (Groupe du samedi à Lyon - 12 h à 18 h)

Bruno Cuvillier a été successivement éducateur, instituteur, conseiller d’orientation-psychologue, conseiller en formation, conseiller en accompagnement professionnel en charge de VAE. Il a travaillé auprès d’un public d’adolescents et jeunes adultes au sein de la formation initiale, dans des dispositifs d’insertion, pour progressivement se tourner vers le public adulte en situation de reprise d’études. Psychologue de l’orientation et du travail, il s’est intéressé aux problématiques de reprise d’études à travers son activité professionnelle au CNAM, mais également dans le cadre de recherches sur l’expérience et le développement des compétences. Il a personnellement vécu cette expérience de reprise d’études jusqu’à la thèse en parallèle d’une activité professionnelle. Chargé de cours depuis plus de 10 ans au sein de plusieurs universités (Paris 3, Paris 6, Paris 10, Paris 13, CNAM) il est intervenu dans des cursus de sciences de l’éducation et de psychologie. Ses recherches s’inscrivent dans le courant de la didactique professionnelle qui vise à analyser le travail pour la formation, mais il s’ouvre volontiers à la sociologie clinique, à travers l’approche des histoires de vie. Rattaché à l’institut de psychologie de Lyon 2, il intervient depuis cinq années au sein du dispositif FPP et exerce également en formation initiale comme maître de conférences en psychologie du travail.

Hélène DESCUBES DEMIRDJIAN (Groupe du samedi à Lyon - 12 h à 18 h)

Psychologue clinicienne, Hélène Descubes Demirdjian a entamé ses études de psychologie via le cursus FPP. Sa formation initiale en Ecole de commerce l’a amenée à exercer dans le domaine commercial avant de reprendre des études et de s’orienter professionnellement vers la psychologie. Après un Master Professionnel en Psychopathologie et psychologie clinique à Lyon 2 et la découverte, au cours des stages, de la clinique psychiatrique auprès d’adultes et d’adolescents, elle a exercé pendant plusieurs années son métier de psychologue dans un Centre de dialyse au sein d’un hôpital général. Cette pratique lui a permis d’approfondir l’approche psychosomatique du sujet et d’évoluer dans des activités très variées en tant que psychologue, notamment sur le plan institutionnel. Parallèlement, elle a assuré une permanence d’accueil et d’écoute pour les étudiants et le personnel de l’Université Lyon 2 au sein du Centre Louise Labé. Elle exerce actuellement en cabinet libéral, ayant développé une pratique du bilan psychologique auprès des enfants et des adolescents, avec un croisement des épreuves psychométriques et projectives qui donne un point de vue clinique tout à fait intéressant. Elle assure également la supervision d’équipe en institution. Ses centres d’intérêt concernent également la transmission transgénérationnelle intrafamiliale et intracommunautaire.

Vincent DI ROCCO (Groupe du samedi à Lyon - 12 h à 18 h)


Psychologue clinicien de formation, il enseigne dans le cadre du Département Clinique de l’Institut de Psychologie de l’Université Lyon 2 en tant que maître de conférences suite à un parcours de recherche débutant par un DEA consacré à l’infrastructure imaginaire des institutions de l’Aide Sociale à l’Enfance, puis se réorientant vers une thèse concernant les processus représentatifs dans les états psychotiques de l’adulte. L’essentiel de sa pratique actuelle de psychologue repose sur une clinique tant individuelle, groupale qu’institutionnelle dans le cadre du dispositif de secteur psychiatrique pour adultes. Les groupes d’analyse de la pratique et l’étude des dispositifs thérapeutiques forment un autre pôle de pratique et de recherche.

Marjolaine DOUMERGUE (Groupe du samedi à Lyon - 12 h à 18 h)

Marjolaine Doumergue est psychologue sociale, Maîtresse de Conférence en Psychologie Sociale et Formation en Situation Professionnelle. Elle s’est formée initialement à la Psychologie et à la Sociologie à Nancy et Francfort, puis à la Psychologie du Lien Social à Lyon2. Après avoir participé en tant qu’intervenante psychosociale à plusieurs projets impliquant des personnes en situation d’exil et d’asile, et à des dispositifs de lutte contre les discriminations (groupes de théâtre et théâtre-forum), elle s’est tournée progressivement depuis 2008 vers l’enseignement et la recherche. Chargée de cours, elle est intervenue en psychologie sociale, pour le régime général, à l’Institut du Travail Social de Lorraine puis à l’Institut de Psychologie de l’Université Lyon2. Ses recherches s’inscrivent au sein de l’approche des représentations sociales, et croisent les apports de celle-ci à ceux d’autres disciplines des sciences sociales. Certains de ses travaux, dont ses travaux de thèse, s’intéressent au vécu des parents par recours au don de gamètes et aux discours publics (institutionnels, politiques, médiatiques…) y ayant trait, pour penser ce qui fait sens commun autour des questions anthropologiques fondamentales de la parenté et du don. D’autres de ses travaux œuvrent sur les terrains de la santé, et portent notamment sur ce qui est mis au travail de l’histoire de la lutte contre le VIH dans certaines de ses polémiques actuelles (transformations des relations et des pratiques thérapeutiques et préventives). Via la psychologie sociale de la connaissance, entre autres, elle s’intéresse plus largement aux rencontres et aux passages entre les différentes ressources symboliques que sont les diverses formes de savoirs, expérientiels et théoriques. 

 

Richard DURASTANTE (Groupe du samedi à Lyon - 12 h à 18 h)

Psychologue clinicien et Docteur en psychopathologie et psychologie clinique, Richard Durastante a soutenu en 2008 à Lyon 2 sa thèse sur les addictions à l’adolescence, marquées et provoquées par les blessures traumatiques de l’histoire familiale. Il est également thérapeute familial psychanalytique, membre de la Société Française de Thérapie Familiale Psychanalytique (SFTFP), de l’Association Internationale de Psychanalyse de Couple et de Famille (AIPCF) et d’APSYLIEN Lyon. Psychologue dans des structures de soin pour les adolescents et les familles, il travaille à la Maison des Adolescents du Rhône, et au Centre hospitalier Spécialisé Saint-Cyr au Mont d’Or, en pédopsychiatrie, sur un dispositif de thérapies familiales. Il a auparavant travaillé dans un Point Accueil Ecoute Jeunes (PAEJ), en Maison d’Enfants à Caractère Social (MECS) et en Mission générale insertion (MGI).Chargé de cours à l’Université Lyon 2, et formateur (formation catalogue de Lyon 2, et à APSYLIEN) et dans le cadre du DU « approche psychanalytique groupale et familiale » (DUAPGF), il poursuit ses travaux de recherche sur l’adolescence, et sur les dispositifs de soins afférents, à travers l’écriture de nombreux articles qui traitent de l’articulation entre adolescence et famille. Il est auteur d’un ouvrage sorti en 2011 aux éditions Deboeck, intitulé « Adolescence et addictions, de la crypte familiale au dispositif en tuilage ».

Willy FALLA (Groupe du samedi à Paris - 10 h 30 à 16 h 30)

Diplômé de l’Ecole Supérieure de Commerce de Paris en 1996 avec une Majeure en Sociologie des Organisations, il entame des études de psychologie à l’Université de Paris Ouest Nanterre La Défense. En 2000, il devient psychologue clinicien et travaille dans le service de pédopsychiatrie du Groupe Public de santé Perray Vaucluse où il exerce pendant 12 ans, essentiellement dans le CMP Enfants Adolescents du 17ème arrondissement de Paris et il exercera pendant 5 ans dans le cadre de l’Unité d’hospitalisation Didier Weil pour Adolescents. Dès 2001, il entame un parcours de formation longue à l’approche psychanalytique du groupe à l’Institut Français d’Analyse de Groupe et de Psychodrame. En 2010, il soutient une thèse dans laquelle il explore les effets sur le public accueilli, du rapport qu’entretient une équipe de professionnels, au dispositif et au cadre. Membre de la Société Française de Psychothérapie Psychanalytique de Groupe, il en devient le trésorier en mars 2010. Chargé de cours à l’université Paris Ouest Nanterre La Défense il intervient essentiellement en tant que libéral dans des établissements du champ sanitaire et social, où il propose des dispositifs d’analyse des pratiques ou de régulation.

Georges GAILLARD (Groupe bi-mensuel le mercredi soir à Lyon - 18 h 30 à 21 h 30)

Professeur en Psychologie Clinique et Formation en Situation Professionnelle, et responsable actuel du département FSP et de la FPP, Georges Gaillard exerce également comme Psychanalyste, et assure des interventions en analyse de pratique et en régulation institutionnelle, dans les secteurs du soin, du travail social, etc. Outre FPP (cursus à partir duquel il a lui-même transformé sa position professionnelle antérieure), il intervient auprès des étudiants du CFP, et du régime général en M1, M2P, M2R et Thèses, et assure la responsabilité d’un Diplôme Universitaire d’Analyse de la Pratique, (DUAPr). Ses recherches se situent aux points de nouages entre les dynamiques intrapsychiques, inter et trans-subjectives. Elles concernent le vivre ensemble, au travers de la clinique des groupes institués et des institutions, la construction de la professionnalité et les processus d’appropriation subjectifs, la clinique de l’humanitaire en ce qu’elle est un des lieux où se dévoile la précarité de l’humanité de l’homme. Pour ses principales publications : http://www.editions-eres.com/auteurs/1728-georges-gaillard.htm. et aussi http://crppc.univ-lyon2.fr/fr/l-equipe/page-internet-des-enseignants-chercheurs/georges-gaillard-608644.kjsp?RH=1403215954210

 

Philippe GRONDIN (Groupe du samedi à Lyon - 12 h à 18 h)

Psychologue clinicien et psychanalyste, Philippe Grondin, exerce dans le secteur hospitalier, plus précisément en pédopsychiatrie sur deux unités : un hôpital de jour où il assure les temps de régulation des ateliers à médiation et sur le secteur comme thérapeute. Il exerce aussi en cabinet. Il est actuellement engagé dans un travail de recherche dont le sujet central est le processus de soins à plusieurs en institution. Par ailleurs, il fait partie de lʼéquipe pédagogique du DU « soins psychiques et médiations » DUSOPCEA. Il co-anime dans le cadre de la formation continue un module consacré aux ateliers dʼécriture et anime lui-même deux ateliers ; un premier, à lʼhôpital, pour des adolescents et un second pour des adultes à lʼUTA (Université tous âges).


Monique LETANG (Groupe du samedi à Paris - 10 h 30 à 16 h 30) 

Éducatrice spécialisée de formation, docteure en psychopathologie et psychologie clinique, elle a exercé dans différents secteurs relevant de l’enfance inadaptée, du milieu ouvert avec mandat judiciaire, de la pédo-psychiatrie puis de la psychiatrie adulte auprès de patients psychotiques déficitaires. C’est à partir de cette dernière expérience et de la rencontre quelque peu traumatique avec ces patients régressés qu’elle entreprendra des études de psychologie via le cursus FPP.Après l’obtention de la maîtrise elle intègre l’université Paris 7 pour le DESS. Elle découvre alors la clinique de la périnatalité et se confronte à nouveau à la question du traumatisme auprès des femmes et des couples confrontés à des morts foetales, des interruptions médicales de grossesse ou des accouchements traumatiques.Elle s’oriente ensuite vers un master recherche puis s’inscrit en doctorat. A travers son travail de thèse qui prend appui à la fois sur des cas tirés de sa clinique et sur des témoignages pris dans la littérature elle se penche sur les relations mère fille au moment de la vieillesse de la mère et à l’approche de la mort de cette dernière. Elle travaille actuellement comme psychologue clinicienne dans un CMP, et intervient auprès d’une équipe d’infirmiers de Psychiatrie de Liaison. Dans le cadre du réseau périnatalité elle reçoit également des femmes et des couples traversant des situations traumatiques autour de la grossesse ou de la naissance. Elle a animé pendant trois ans un module dans le cadre de la FPP qui s’intitulait "Les aléas de la rencontre ou lorsque la rencontre prend des allures de mauvaise rencontre". Elle s’est intéressée notamment à la question de la rencontre entre l’étudiant et son objet de recherche.



Raphaël MINJARD (Groupe du samedi à Lyon - 12 h à 18 h)


Psychologue clinicien de formation, il enseigne dans le cadre du Département Clinique de l’Institut de Psychologie de l’Université Lyon 2 en tant que maître de conférences suite à un parcours de recherche consacré à la modélisation des processus psychiques à l’éveil de coma et au vécu des patients en réanimation.

Ses travaux de recherche actuels se portent sur : • L’éveil à la sensorialité et l’approche de l’inconscient au travers des situations de débâcle somatiques telles que l’éveil de coma, les prises en charge d’urgence et la douleur chronique. • La prise en charge et la reconnaissance de la douleur en réanimation. • Les dispositifs cliniques aux limites et le rapport entre psychanalyse et sciences

L’essentiel de sa pratique actuelle de psychologue repose sur un travail de consultation individuelle dans le cadre d’une pratique privée et institutionnelle au sein d’une équipe hospitalière pluri-professionnelle de consultation douleur. Il assure également des interventions en analyse de pratique et en régulation institutionnelle, dans les secteurs du soin et du social. Il est également co-fondateur du collectif PsyRéa ayant pour objet de développer des dispositifs cliniques et de recherche en réanimation. www.raphaelminjard.com


Lila MITSOPOULOU (Groupe du samedi à Lyon - 12 h à 18 h)


Lila MITSOPOULOU est psychologue clinicienne, Maître de Conférence en Psychologie Clinique et Formation en Situation Professionnelle. Ses axes de recherche portent sur les groupes thérapeutiques et les groupes à médiation. Le sujet de son doctorat concernait les processus de figurabilité de l’affect dans les groupes thérapeutiques avec la méthode Photolongage et la méthode de psychodrame psychanalytique de groupe auprès des adolescents. Les situations des pathologies extrêmes de la subjectivité comme les pathologies limites, les pathologies addictives, les pathologies des agirs et d’autres formes de violence qui sont omniprésentes dans notre société sont des axes de travail qu’elle élabore avec l’approche groupale. Elle exerce dans le secteur hospitalier, plus précisément en psychiatrie adulte où elle a une clinique individuelle, groupale et institutionnelle. Elle assure aussi des interventions en analyse de la pratique et elle exerce en libéral auprès d’enfants, adolescents et adultes.

 

Olivier MOYANO (Groupe du samedi à Bordeaux - 10 h à 16 h)

Olivier Moyano exerce aujourd’hui comme psychologue de la protection judiciaire de la jeunesse dans la région bordelaise. Psychomotricien de formation initiale, il a repris les études de psychologie en FPP, séduit par ce mode original de formation (il ne le regrettera jamais !). Après sa maîtrise, il obtient un DEA de psychopathologie clinique et soutient quelques années plus tard sa thèse de Doctorat où il travaillera la question du double et de la formation de l’espace psychique. Ses travaux le conduiront à travailler la psychopathologie de la dépersonnalisation et de la dissociation, qu’il questionnera dans son mémoire de DESS qu’il fera en parallèle à l’université de Nancy 2. Enseignant vacataire à l’université de Lyon 2 depuis 1998 en CFP et FPP, il animera ensuite un groupe FPP à Paris avant d’ouvrir le groupe à Bordeaux. Il a publié ses travaux dans de nombreuses revues à caractère scientifique et son travail de maîtrise en FPP (pour le champ social) sera publié en 1998 aux éditions Accarias/l’Originel sous le titre " Rêve et chamanisme ". Son attrait pour l’énigme du double se poursuit en littérature et l’amène à publier un recueil de nouvelles, intitulé « L’homologue et autres récits » aux éditions Assyelle en 2011. Il publie en 2013 aux éditions Liber un livre intitulé "Violences infantiles et adolescentes", qui concourt pour le prix Francophone de Criminologie.

Sandrine PELLISSIER-PLATTIER (Groupe du samedi à Lyon - 12 h à 18 h)

Sa formation initiale en histoire de l’art et philosophie la conduira à travailler dans les métiers du livre, édition et presse, pendant une dizaine d’années. Elle se formera ensuite à l’animation de groupes cliniques et thérapeutiques puis s’inscrira dans le cursus F.P.P. à Lyon. Durant ces années de reconversion professionnelle, elle sera écoutante à Drogues Info Service et intervenante en prévention au Centre National des Drogues et des Toxicomanies (actuel Centre Bergeret). Après un D.E.S.S. de psychopathologie clinique, elle valide les D.U. « analyse de la pratique » et « approche psychanalytique et groupale de la famille » dans un souci de modélisation théorique fondé sur sa pratique clinique. Ces dernières années, elle est intervenue en milieu carcéral au S.M.P.R. de Lyon auprès des détenus pris en charge par le centre de soins aux toxicomanes ; elle travaille depuis 2006 dans une unité de soins en alcoologie et addictologie dans un hôpital général et intervient pour de l’analyse de pratique auprès d’équipes éducatives et soignantes. Actuellement intéressée par les addictions, les processus d’individuation et de création, et l’articulation sujet/sujet du groupe.

Marie-Ange PERIE (Groupe du samedi à Lyon - 12 h à 18 h)

Marie-Ange PERIE est psychologue clinicienne, Maître de conférences associée (PAST) au département de Psychologie Clinique où elle enseigne ainsi qu’en régime FPP depuis plusieurs années. Elle exerce en libéral auprès d’enfants, adolescents et adultes. A l’Hôpital Général, c’est en Service de Maternité-Gynéco-Obstétrique qu’elle intervient essentiellement après avoir travaillé en service de pédiatrie et néonatalogie. Elle y assure des fonctions institutionnelles de coordination de réseau de santé dans le champ de la périnatalité et petite enfance. Elle participe par ailleurs à la formation des professionnels du champ médical, paramédical et social dans différents cadres et coordonne le DIU Lyon2-Lyon 1 ‘’Prévention et Psychopathologie auprès du bébé et sa famille’’ dont elle assure aussi la responsabilité scientifique déléguée pour l’université Lyon 2.

Jean-Marc TALPIN (Groupe hebdomadaire le mardi soir à Lyon - de 17 h 45 à 19 h 45)

Professeur à l’Institut de Psychologie et psychologue clinicien, il anime un groupe à la FPP depuis octobre 1999.Son enseignement dans le régime général est consacré aux champs de la gérontologie, du vieillissement normal et pathologique et des problématiques afférentes, en particulier institutionnelles. Une autre partie, en continuité avec son travail de thèse (‘’Pour une esthétique psychanalytique de la lecture du texte littéraire. Lire Marguerite Duras’’) porte sur l’approche clinique des oeuvres et de la création. Dans cette logique il dirige le Diplôme d’Université ‘’Soins psychiques, créativité et expression artistique’’ (DUSOPCEA). Sa pratique clinique s’effectue au sein d’un service de psychiatrie adulte et de géronto-psychiatrie. Il intervient dans des institutions pour des groupes d’analyse de la pratique ou d’analyse institutionnelle. Au sein de l’Institut de Psychologie, il est responsable du master et directeur du département de Psychologie clinique.


mise à jour le 11 juillet 2017


Université Lumière Lyon 2