Mise à jour le 16 avr. 2020
60 Crédits ECTS
MASTER 2 PSYCHOLOGIE, PSYCHOPATHOLOGIE CLINIQUE PSYCHANALYTIQUE - APPROCHES CLINIQUES ET MODÉLISATIONS DES PSYCHOPATHOLOGIES

Résumé

Viser de façon privilégiée une formation à la recherche en psychopathologie et psychologie cliniques. En savoir plus

Détails

Spécificités

Stage obligatoire Stage de recherche de 300 heures ou stage professionnalisant de 500 heures

Présentation

Viser de façon privilégiée une formation à la recherche en psychopathologie et psychologie cliniques.
Donner les outils méthodologiques et la formation approfondie en psychopathologie permettant la mise en place de dispositifs de recherches, en lien avec des questions concrètes émanant des terrains de pratiques.

Lieux

Campus Porte des Alpes (PDA)

Responsable(s) de la formation

Magali RAVIT

Contact secrétariat

Rita COLOMB
Tel : 04 78 77 24 48

Admission

Pré-requis

Formation(s) requise(s)

Être titulaire d’une Licence de psychologie et avoir validé un Master 1 de psychopathologie et de psychologie clinique (condition facultative, mais obligatoire si projet de faire un stage professionnalisant et d’obtenir le titre de psychologue).
Admission sur dossier comprenant un projet de recherche, examiné en commission pédagogique, et après rencontre avec un enseignant directeur de recherche.

Modalités de candidature

Consulter la rubrique Admission de M1 Psychopathologie clinique psychanalytique

Programme

Stage obligatoire
Stage de recherche de 300 heures
ou stage professionnalisant de 500 heures

Et après ?

Compétences visées

Activités visées / compétences attestées

Capacité à repérer les souffrances psychiques et les psychopathologies :
  • Dans les champs individuels, groupaux, familiaux, institutionnel,
  • Dans leurs modes d’expression psychiques, somatiques, comportementaux, sociaux.
  • Capacité à élaborer et mettre en place des recherches cliniques en lien avec des questions concrètes émanant des terrains de pratiques.
  • Maîtrise des outils méthodologiques du psychologue clinicien : observation clinique, entretien clinique, médiations cliniques, tests…
  • Pour ceux qui se destinent à exercer la psychologie clinique (et qui font un stage professionnalisant) : capacité à élaborer et mettre en œuvre des dispositifs de soin, d’accompagnement, de prévention des souffrances et des psychopathologies, dans les champs et les modes d’expression ci-dessus évoqués.

Connaissances à acquérir :

  • Modèles psychanalytiques du développement et du fonctionnement psychique.
  • Modèles psychanalytiques de la souffrance psychique et de la psychopathologie.
  • Interface avec les autres modèles.

Débouchés professionnels

Secteurs d'activité ou type d'emploi

Métiers de la recherche, dans des laboratoires de recherche, dans l’enseignement supérieur et la recherche (à l’issue d’une thèse de Doctorat en psychologie).

Si un stage professionnalisant est réalisé en plus du stage de recherche, et si l’étudiant a obtenu une Licence de psychologie et un Master 1 à dominante psychologie et psychopathologie cliniques, les débouchés sont les mêmes que ceux relatifs au parcours "Psychopathologie et psychologie clinique", à savoir les postes de psychologues cliniciens dans des secteurs d’activité diversifiés (publics et privés) :
  • Psychiatrie (dans ses structures intra et extra-hospitalières), à l’adresse d’enfants, d’adolescents, d’adultes, de personnes âgées.
  • Education spécialisée (enfant, adolescent, adulte).
  • Services de prévention (de la maltraitance, de la délinquance…).
  • Services de soins somatiques (hôpital général, services de soins spécialisés, centres de réadaptation).
  • Institutions médico-psycho-sociales (CAMSP polyvalents, CMPP, services de prévention, IMP, IMPro, etc.).
  • Lieux d’accueil ordinaires ou d’urgence (crèches, garderie, pouponnières, écoles, points rencontres, accueils mères-enfants, etc.).
  • Institutions prenant en charge les handicaps intellectuels et physiques (CAMSP spécialisés, SSESAD, centres de rééducation, MAS, IME, ESAT, etc.).
  • Institutions du secteur judiciaire et pénitentiaire.
  • Institutions pour sujets vieillissants (maisons de retraites, HEPAD, services gériatriques).
  • Services proposant des consultations ou des lieux d’écoute (aide aux victimes, aux personnes en situation de toxicomanie, d’alcoolisme, de prostitution, etc.).
  • Centres médico-sociaux, centres d’accueil pour personnes en situation de précarité (bénéficiaires du RMI, de la CMU, SDF, etc.), missions locales...
  • Réseaux sociaux (autour de la périnatalité, de la PMI, de l’errance, des banlieues, etc.).
  • Insertion, réinsertion, formation, travail.
  • Institutions caritatives et humanitaires (en France et hors de France).

Inscriptions

Coût de la formation

Droits d’inscription 2019/2020 en licence 243 euros + Contribution Vie Étudiante et de Campus (CVEC) 91 euros.